• Accueil
  • > PRESENTATION de Sylviane PICHS

PRESENTATION de Sylviane PICHS

PRESENTATION

 

Grâce à des parents qui n’avaient que moi, sciemment, mon âme a été nourrie de musique et de chant. Je suis persuadée que ce chemin qu’ils m’ont ouvert, correspondait tout à fait à ce que j’avais à l’intérieur de moi, et que DIEU m’avait donné, au tout début de ma première vie terrestre…

 

1_form10

Cahier n° 1 du premier livre…. Un de mes premiers tableaux

FORMES ENERGETIQUES VENANT NETTOYER LA TERRE

 

Toute mon enfance s’est déroulée dans la grande pauvreté. Malgré cela mes parents ont voulu que je vive dans une maison avec un bout de jardin, en banlieue parisienne (GENNEVILLIERS). Cette maison délabrée, étayée malgré tout pour que l’on puisse y vivre, louée bien sûr, m’a accueillie à ma naissance pour que mon enfance soit douillette. Il faut que je précise que j’étais athée. J’étais une petite fille extrêmement timide et cela m’a poursuivie jusqu’à mon mariage. 

A neuf ans, mes parents, pour Noël, m’ont offert mon premier piano d’étude. Je pense qu’ils avaient drôlement dû gratter les fonds de tiroirs !…. bref…donc, rudiments de musique jusqu’à l’âge de 12 ans. Je n’étais pas particulièrement douée et j’étais surtout paresseuse. 

Puis un matin, Maman entend à la radio que l’on recrutait des enfants à la MAITRISE DE LA RADIO DIFFUSION FRANCAISE. Mon Papa m’inscrit, je passe le concours et à  la première rentrée de classe, en octobre 1947, je me retrouvai sur les bancs de la MAITRISE.   

Une enfance paradisiaque, indescriptible,  tellement la perfection du chant est pratiquée divinement. Toutes les parties du corps et de l’esprit sont interpellées et travaillées pour résonner magiquement. A l’instant où je vous en parle, j’éprouve toujours ce même sentiment profond qui m’a nourrie pour le reste de mes jours. 

Cette MAITRISE existe toujours, son nom maintenant est : “MAITRISE DE RADIO FRANCE” et si vous écoutez FRANCE MUSIQUE, elle passe souvent et a une émission qui l’identifie et donne plusieurs concerts. 

A la suite de mes études, à 20 ans, je fus prise dans les chœurs d’adultes de RADIO FRANCE comme toutes mes camarades et là, je me retrouvai fonctionnaire. Oui mais…. Le grand amour m’attendait au passage. Je me mariai et à mon nom de RENARD, s’ajouta le nom de PICHS. J’abandonnai mon merveilleux chant, nous partîmes de PARIS,  et deux ans après,  la famille se complétait avec deux superbes petites filles, Isabelle et Marie-Claude qui sont mes deux moteurs, que je chéris de tout mon cœur. 

En 1978, j’habitai  avec mon mari et mes deux filles à  VILLEFRANQUE et là me fut donnée  la chance de refaire un concert seule à l’église du village. Encouragée par ce petit élan, je passai une annonce sur le gratuit du Pays Basque pour recruter des chanteurs afin de monter  un quatuor vocal pour interpréter des “lieders allemands”.

A ce recrutement, je fais connaissance de Christiane qui elle, chantait déjà dans les Landes, seule ou à deux, avec des instruments de musique baroque. Je fus très bien reçue par le chef de cet ensemble qui se nomme JEAN DURRUA, connu dans les LANDES et qui lui, a une voix de haute contre. 

Georges, la voix de basse se joignit à nous, Christiane soprano et moi alto, ça y était le quatuor était au complet. Le “VASCONIA BAROQUE ENSEMBLE” se produisit environ une quinzaine d’années dans les LANDES, en GIRONDE, et AU PAYS BASQUE. Les instruments qui accompagnaient : Piano, clavecin ou orgue, violon, viole de gambes….. 

En 1995, Jean se sentant fatigué, nous fûmes obligés d’arrêter et je rentrai au conservatoire de BAYONNE où j’eus le bonheur de chanter sous la houlette de Laetitia CASABIANCA (coucou!). Je chantai là  jusqu’au mois de novembre 2012, date de mon opération de la colonne vertébrale qui me laissa handicapée. Adieu les concerts !…  

Parallèlement, durant  toute cette période artistique, je devais gagner ma vie et pour cela, ne connaissant que la musique et rien d’autre, j’avais dû me recycler et obtenir un diplôme de sténo-dactylo-correspondancière en 1977, ce qui me fit travailler dans plusieurs bureaux  jusqu’à atterrir en 1982 au BAB 2, grand Centre Commercial d’Anglet qui ouvrait ses portes. C’est là, où, en qualité de secrétaire comptable, je rencontrais FRANCK SYX. 

En effet mon travail consistait à m’occuper de la publicité de l’Association des commerçants pour ce qui est du centre c’est-à-dire des 90 commerçants de la galerie. Je gérais donc l’animation de “LA VOYANCE” qui devait durer quinze jours, où le grand roi de l’animation n’était autre que l’hypnotiseur FRANCK SYX (coucou!).   

Dans les trois cahiers que j’ai écrits, se nommant : “LE FIL D’OR” (en 3 parties), FRANK a ouvert toute l’histoire des messages et des tableaux que vous allez découvrir à travers ce journal-blog.

 

Voilà, une petite partie de ma vie est dévoilée.

 

Merci en haut ! Merci en bas ! C’est tout ce que je peux dire.

 

C’est une belle aventure.

 

Notre PERE-MERE m’a gâtée. Je me sens heureuse de vous avoir dévoilé tout cela.

 

Je le fais avec beaucoup  de reconnaissance.

 

A bientôt de lire vos messages.

PICHS Sylviane

 

Sylviane.

( Notre Père en Araméen – par Carolyne Sons)

 

3 Réponses à “PRESENTATION de Sylviane PICHS”

  1. PICHS dit :

    Bien heureuse de te retrouver petite soeur des moments magiques. Il me semble qu’il y a une éternité que tout cela s’est passé. Si le temps n’existe pas sur terre, tout ce qui s’est passé depuis quatre ans me semble avoir défilé à une allure vertigineuse telle une aspiration incontrôlable.Le ciel m’attendait au tournant après que j’ai eu la bonne idée de faire place nette, concernant tous les tracas et les charges beaucoup trop importantes qui m’incombaient,J’ai pratiquement tout lâché et n’ai gardé que le stricte nécessaire pour respirer à l’aise et ai changé tout simplement de lieu d’habitation. Fin mai 2016,j’ai fait nettoyer et reconfigurer mon ordinateur et le premier doigt que je repose sur les touches m’a conduite tout droit à Francesca. Elle était mon bon génie qui m’a fait sortir la tête de l’eau. Je n’aurais jamais pensé que cela arriverai un jour preuve que je n’avais pas encore assez de foi. Je la remercierai jamais assez!!. J’espère que tout va bien pour toi et ta famille pour la santé et tout le reste………

    Merci pour tes gentils voeux concernant le commentaire, je t’embrasse très fort.

    SISSI.

  2. martine carpentier dit :

    enfin, Sylviane, tu es récompensée de tout ton travail spirituel, toi qui te demandais ce qu allait advenir de tes toiles après ton grand départ !
    félicitations pour ce site, il est très bien, je viens de relire certains passages, mais comme je connais ton histoire je ne relirais pas tout…
    j espère que tu auras encore beaucoup de visites sur ce site, que des gens s ouvriront (comme ça est ouvert pour moi!) dans les jours à venir !
    bonne continuation à ce site ! bravo !
    Martine.

  3. SO-leille dit :

    Le fil d’or se déroule au son de la musique, c’est très beau à écouter.
    J’ai hâte de lire la suite !

Laisser un commentaire

 

Vertiges en Provence |
DETP 2 dessiner et pei... |
Amandacolore |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Artigo
| PARKIN'SONG
| Through my eyes